page 117

 

 

 

Le spectre de la lumière

 

Les 4 saisons 3

 

Je ne voulais plus peindre

Je ne voulais plus écrire

Je voulais tisser mes émotions

Je suis allée au fond de mon jardin chercher l’inspiration

Et j’y ai trouvé les couleurs de mes sentiments.

Pour tisser ma vie

Des émotions en couleur

Et tant de fils blancs

 

J’ai pris la gaude pour teindre des fils en jaune

J’ai pris la garance pour teindre des fils en rouge

J’ai pris le pastel pour teindre des fils en bleu*

En diluant, en mélangeant ces colorants végétaux,

J'ai pu obtenir tant de nouvelles couleurs aux nuances variées et subtiles qu’impatiente,

sur mon métier, je me suis mise à tisser du matin jusqu’au soir.

J’ai vu se poser sur ce métier, ma colère, ma désillusion, mon amour, mon espoir, ma lumière, ma noirceur, mon empathie, mes ombres, mon impuissance…

Quand j’ai voulu tisser mes longs silences, mes absences, mes longs temps de méditation loin de tout loin de tous, le blanc m’a cruellement fait défaut !

Je voulais un blanc absolu, je voulais cette blancheur qu’on dit laiteuse, proche de la nacre.

Je voulais le blanc « Foujita »

J’ai su alors que toutes les Herbes du Grand Herbier ne pourraient plus rien pour moi.

C’est ainsi que je me suis tournée vers le minéral.

Et seul le talc facilement sécable et très mou, qui dans son éclat gras et nacré passe du translucide à l’opaque*, m’offrit la poudre magique: le blanc de mes rêves.

Eau de source et poudre blanche dans lesquelles j’ai mis mon fil de lin à tremper des jours et des jours avant de pouvoir réussir enfin à tisser mes silences.

 

Terre offre en partage

Minéral et végétal

Œuvrons avec elle

 

« Ciseler, polir ne vaut pas laisser agir la nature. » Tchouang-Tseu

 

*Renseignement trouvés dans un texte de Pierre Bouet et François Neveux (Université de Caen) à propos de la Tapisserie de Bayeux

** Trouvé sur Wikipédia

 

 

PS: Tel un Shadok, j'ai pompé à droite à gauche   :-))

 

 

jamadrou © 5 septembre 18  (A fleur de mots)

 

 

 pour l'atelier d'écriture,"L'herbier poésie"

proposition 117 un clic ici

 

 pour lire les autres textes, un clic ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (16)

jill bill
Un secret de fabrication divulgué, dame nature en ayant les clés, car après tout c'est elle qui tient, détient, tous les ingrédients pour faire ou écrire une page 117 aux p'tits oignons ;-) Belle journée jamadrou...
jamadrou
Jill si seulement l’homme retrouvait la grande sagesse de prendre avec parcimonie et précaution ce qu’elle nous offre avec tant de générosité.
Toi aussiJill belle journée en couleur
Balaline
  • 3. Balaline | 07/09/2018
Des émotions bien tissées à fleur de reine, parfois de peine
Des couleurs qui infusent la vie, la mort et puis encore la vie..
Et le blanc, si doux au toucher, si humble et pur comme des flocons de joie
Quelle jolie valse qui encense la Terre et l'Espoir !
jamadrou
Encenser la terre et l’espoir voilà qui me plait moi qui avance à contre sens mais peut être avec bon sens...
Merci Balaline

(tu as vu Balaline, aujourd'hui c'est la fête à Reine ! )
ABC
Parmi tant de blancheur
tisser la couleur du temps
avec les dons de Dame Nature
la sagesse est à portée de main
jamadrou
Merci pour tes mots déposés ici ABC
Jeanne Fadosi
  • 7. Jeanne Fadosi (site web) | 07/09/2018
bien joli texte tissé avec les couleurs du temps et la sagesse de certains humains, pas tous loin s'en faut c'est vrai mais comptons qu'il y en aura de plus en plus.
merci pour ce brin d'herbier
jamadrou
Et je pense à Peau d'âne et la robe couleur du temps
la robe couleur du soleil
la robe couleur de lune

« Le conte de Peau d’âne est difficile à croire,
Mais tant que dans le monde on aura des enfants,
Des mères et des mères-grands,
On en gardera la mémoire. »

des grands mères qui tissent les mots
qui brodent les phrases
pour que toujours un brin d'espoir pousse dans le coin de nos jardins

Merci Jeanne d'être venu déposer un aimable bouquet de mots par ici.
margimond
Tisser les silences... et y ajouter la musique pour se perdre dans un soupir...
bises Jama et bon week-end
jamadrou
Chacun sa partition Margi en sachant qu'un jour le grand silence déposera un point sans retour.
Quichottine
  • 11. Quichottine | 08/09/2018
Que te dire ?
J'ai lu d'abord sur la page de l'herbier, et j'ai adoré.
Je relis ici, avec toujours autant d'émotion.
Merci, Jamadrou.
C'est plus que beau.
Passe une douce journée.
jamadrou
Moi aussi Quichottine que te dire?
un merci du fond du cœur, vraiment.

Bon week end en douceur et en couleur.
danae
  • 13. danae | 08/09/2018
Quelle inspiration Jamadrou ! Tes petits "drapeaux" prennent un tout autre air à te lire .
A bientôt et bises
jamadrou
Merci Danaé pour tes mots déposés ici
Josette
Pénélope aux couleurs du temps...et l'arc en ciel hésite entre révélation et blanc...
Blanc minéral, végétal et jusqu'au au cœur de la flamme le point le plus chaud est blanc !
jamadrou
Josette mais qu'est-ce que la température en couleur de la lumière ? Blanc jaune ou bleu?


"La vie est comme un arc en ciel
il faut de la pluie et du soleil
pour en voir les couleurs"

Ajouter un commentaire