page 128

 

Une image d'Adamante

Danse avec matou huile 30x30

Ce jour là  *Elle était avec Jupiter tout là haut, dans son grand terrier nuageux.
Elle criait : « quand tout fou’l camp alors je danse sur place et n’importe où. Elle déclamait du Prévert un verre de rouge à la main et du jaune de partout.
Elle n’avait pas oublié son chat, réincarnation Maya de ses espoirs de jeunesse.
Elle se trémoussait tel un vieux singe plein de sagesse qui transforme ce qu’il voit, ce qu’il entend, ce qu’il dit, en alizés nouveaux.
En face d’elle, sans peur et sans reproche il y a Jupiter, le dieu du ciel et de la terre. 
Il veut danser lui aussi et lui serrer la main pour avoir accès au monde d’en bas, là où les petites gens,  les moins que rien étaient selon lui atteint de « La flémingite aigue »
Le Jupiter a, comme à son habitude,  son sourire angélique mais dans ses propos trop beaux,  la belle ne sentait que sa fétide haleine.
Elle a refusé sa main et ses pas de danse.
A la place, dans la main tendue, elle a déposé un caillou brillant qu’il a cru d’or ou d’argent.
En fait ce n’était qu’un amalgame de grains de plomb à implanter dans sa cervelle.
Trop lourd il tombera là où une vague de sable jaune pourra le submerger et l’ensevelir.
Le Monde sans Jupiter choisira le Chat Maya comme assistant ayant droit.
Ayant assisté à la destruction de notre civilisationce Chat saura regrouper nains et géants ayant pris conscience de la nécessité d’un changement.
Cette prise de conscience que le Nouveau Monde aura en son cœur. Ce ne sera pas une boule de feu mais un grand geyser d’où émergera justement La Nouvelle Conscience.
Ainsi naitra le LNC avec à sa tête un chat qui pourra, parce qu’il a neuf vies, apporté au monde un sang perpétuellement neuf.
Sans n’œuf la poule ne serait pas née
Sans poule l’œuf ne serait pas pondu
Alors dans ce monde de la Nouvelle Conscience
Il y aura beaucoup de poules.
Et ce sera ainsi, je vous le dis.
 

* la photo et le début de cet article ont été volés à Adamante en dépit de toutes les lois sur la protection du droit d’auteur.
 
 
 
 
jamadrou © "Rêve et réalité"  le 7 décembre 2018 veille de la grande manif des GJ
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Commentaires (11)

jill bill
Ah la nouvelle conscience... user sans abuser de cette planète, mettre les hommes dans le même panier, égalité, fraternité, choucroute garnie pour tous... utopie ou pas, l'avenir nous le dira ;-)
jamadrou
Ah Jill ceci n’est qu’une histoire Choisir un Chat comme chef de fil , patte de velours patte de velours...
Josette
Attention au chat... c'est un filou, un dictateur qui depuis toujours à asservi l'homme à ses besoins !
Jacques Sternberg, contes glacés :
Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu, il trouva que c'était bien. Et c'était bien, d'ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire. Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l'homme.
Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d'esclave jusqu'à la fin des temps....
jamadrou
Ah Josette ta vigilance est grande! Mais les turbulences du monde ne sont qu'inlassable recommencement...
jama
  • 3. jama | 07/12/2018
La suite de ce conte glacé....
Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu, il trouva que c’était bien. Et c’était bien d’ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire. Alors plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l’homme. Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d’esclave jusqu’à la fin des temps. Au chat, il avait donné l’indolence et la lucidité ; à l’homme il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail. L’homme s’en donna à cœur joie. Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l’invention, la production et la consommation intensive. Civilisation qui n’avait en réalité qu’un seul but secret : offrir au chat le confort, le gîte et le couvert.
C’ est-à-dire que l’ homme inventa des millions d’ objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire, parallèlement, les quelques objets indispensables au bien-être du chat : le radiateur, le coussin, le bol, le plat à cuire, le pêcheur breton, le tapis, la moquette, le panier d’osier et aussi peut- être la radio puisque les chats aiment la musique.
Mais de tout cela les hommes ne savent rien. À leurs souhaits. Bénis soient-ils. Et ils croient l’être. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes des chats.
JACQUES STERNBERG, Contes glacés.
Marine Lou
  • 4. Marine Lou | 08/12/2018
Du neuf, des changements efficaces, la politique ne nous en apporte pas beaucoup et depuis longtemps mais je crains que le Chat s'enivre de son nouveau pouvoir et que rien ne change pour les gens d'en bas !!!
Bises Jamadrou
jamadrou
Vrai Marine, souvent le pouvoir rend inconscient et fou
Balaline
  • 5. Balaline | 10/12/2018
Avons - nous, aurons - nous encore envie de danser ?
Le ciel, les gens, les couleurs , cet automne, tout est tellement triste .
jamadrou
Balaline danser avec son corps ou danser avec les mots donne la force d'évacuer le mauvais sort et d'accueillir encore et encore la lumière de l'espoir.
Jeanne Fadosi
  • 6. Jeanne Fadosi (site web) | 10/12/2018
Régal de ce texte qui sait recycler l'actualité et la raccorder à la ronde du temps historique et régal à vous lire en commentaires. Je découvre ces contes glacés que j'ai grande envie de lire !
jamadrou
Les commentaires de chacun Jeanne sont aussi régal et donnent grande valeur à ces partages d'écriture Bise

Ajouter un commentaire