pour la page 129,

Page 129 flamme ada

La poésie serait la langue de l’âme.

 

 

Ce matin c’est cette idée qui flotte au dessus de ma page blanche.

Qu’est-ce que  je fais chaque matin de si bonne heure devant ce cahier journal ?

En fait je ne fais presque rien, j’écoute mon âme.

Je ferme les yeux pour mieux l’entendre et je la vois. 

Ellipse dans le noir

  • faite de hachures sombres et grises : pousse-pied agrippés au rocher
  • et d’un point lumineux blanc, qui semble vaciller telle une lumière dans ma nuit.​​

 

J’entends qu’elle essaie de me donner une certaine idée de la transparence.

Je la vois nette et bien propre comme ma ville très tôt le matin quand l’aube vient juste de pointer son nez et qu’il y a si peu d’activité. 

Elle flotte mon âme et respire avec retenue de peur de "s’empiager" * (comme on dit dans ma langue en Dauphiné) sur des éclats d’espoir d’une vie au pavage fragile où les éléphants roses avancent sérieusement.

Oui je sens que mon âme n’est que retenue.

Retenue, retenue… retenue par quoi?

 

 

 

* Se prendre les pieds dans quelque chose, s'empêtrer.

 

 

 

 

 

Commentaires (12)

kastor
  • 1. kastor | 14/12/2018
Elle s'empêtre dans les brisures d'espoir de cette société qui ne donne pas à chacun : un toit avec une lumière,  de quoi se chauffer, se nourrir et rêver.
ABC
Retenue ou attente ?
Les éléphants jouent les clowns
personne ne rit plus
Si une étincelle brille
l'espoir se ravive
jamadrou
alors ABC que cette étincelle soit ravivée par un souffle nouveau et non pas éteinte par un vilain courant d'air.
jill bill
Ah de temps en temps voir des éléphants roses quand le monde lui n'est pas violette et cie.... -) tchin tchin jamadrou, à la vie, à l'amour, à ce monde meilleur !
jamadrou
Jill toi tu connais la Confrérie de l'éléphant rose... allez, oui buvons avec modération et trinquons à un monde meilleur !!
Josette
l'Espoir, une apparition auréolée dans la nuit noire.
Pour y croire faut-il dépasser la modération afin que les éléphants roses reviennent, elle me parait bien loin l'époque "Peace and love"
jamadrou
Sans moderation des elephants noirs brisent les fragiles espoirs nous n’irons plus au bois la fleur au fusil la chasse à courre est de retour
Jeanne Fadosi
  • 5. Jeanne Fadosi (site web) | 15/12/2018
ton texte magnifique et sensible, aux mots justes, émeut mon âme et me mets les larmes aux yeux. Si seulement plus de gens se donnaient cette pause pour entendre la leur simplement vibrer, il y aurait plus d'éléphants naturellement roses et sans les vapeurs artificielles et plus de douceur dans ce monde qui en a tant besoin !
jamadrou
Jeanne oh! Oui, si seulement...
jamadrou
Alors Balaline raconte nous ce que tu vois avec ton téléobjectif Bisou
jamadrou
Alors Balaline raconte nous ce que tu vois avec ton téléobjectif Bisou
Balaline
  • 6. Balaline | 18/12/2018
Oh oui, une longue pause des âmes sous le brillant des étoiles dans des nuits chaleureuses et festives, d'amour et d'amitié partagés !
C'est juste le début d'un rêve....en fermant les yeux on voit beaucoup plus loin, beaucoup plus beau ...

Ajouter un commentaire