Faut-il un mobile pour écrire?

 

Jardinier qui aime cultiver la joie, 

il a suspendu dans son jardin un mobile .

Entre le monde du silence ça pousse et celui du partage des mots,

il a  créé comme une passerelle,

une échelle de singe qui danse sous la caresse du vent

et qui laisse la pluie  effacer les mots blancs

Veut-il  en cultivant  la joie voir pousser les mots entre les fleurs

 Ces mots qui lancent comme un appel à l'émerveillement et au silence ?

Cultiver la joie serait-ce percevoir ce que les autres ne peuvent pas voir

et écrire n'importe où n'importe quoi sur des ardoises de poète?

Ardoises

créations JD

 

 

 

Ajouter un commentaire