Je suis comme je suis

 

Pour le jeudi 22 septembre, défi 170

écrire un poème qui débute comme un des poèmes de Prévert: "Je suis comme je suis"

 

 

Je suis comme je suis c'est ainsi

Il faut me prendre au vol ou me laisser

Laisse de mer ballottée par les flots

De ma vie

Je suis qui je suis

Un "Res Nullius"

rejet de la mer sans importance aucune

pas vue pas prise.

Chose sans maître, sans propriétaire.

Je suis ton fantasme

Je suis tout à la fois

empathie, intuition, inspiration 

je m'adapte

je suis ta respiration

inspiration expiration inspiration expiration...

Je suis une sirène tout au fond de la mer

mon chant est doux

mais il rend fou...on s'y perd

Je suis une muse

mais celui qui croit 

que je m'amuse

sous le charme ne trouvera pas d'ombre

il va s'endormir au soleil

et sa tête brûlera et son coeur éclatera

et il se perdra

son âme lui échappera.

Il ne faut pas m'aimer

il faut trop aimer

seuls mes mots doivent circuler

seuls mes mots doivent voler

il faut les voir vite

sans trop s'attarder

il faut en boire peu

pour ne pas sombrer

dans ces flots sombres de mon intimité

juste quelques gouttes d'absinthe

quelques gouttes pour entrevoir le paradis

mais ne pas couler dans l'infini.

La frontière est dentelle fine très fine

entre rêve et réalité...je m'en suis allée et sur mon chemin je t'ai croisé.

 

jamadrou juin 2012

 

 

 

 

Je suis comme je suis…c’est ainsi

Je suis faite comme ça

Quand j’ai envie de rire

C’est vrai  je ris aux éclats

Mais souvent je pleure aussi

J’aime celui qui m’aime

J’ignore celui qui n’est pas d’accord

J’ai besoin d’être aimée

Je suis comme je suis

Je suis faite ainsi

Je suis faite pour aimer

Et pour être aimée

Je n’y puis rien changer

Mes besoins sont trop grands

Mon arc trop tendu

Mes sens trop aigus

Mes yeux trop perçants

Mes flèches trop nombreuses

Et puis après

Qu’est-ce que ça peut faire

Je suis comme je suis

Je plais je ne plais pas

C’est ainsi

Je suis comme je suis

Me prend qui veut

Me laisse qui peut

Me sauve qui veut et peut.

Sauve qui peut! 

 

jamadrou juillet 2012

 

 

 

 

Je suis comme je suis, je suis ce que je suis

Sans mesure

Ni démesure

Sans leurre

Sans heurt

J’aime le temps.

Le temps d’avant

M’a donné.

Le temps d’aujourd’hui

Je remercie.

Le temps demain

Sera refrain

De la musique de ma vie.

Et le temps d’éternité

Sera une vérité.

 

jamadrou mars 2013

 

 

Je suis comme je suis

aujourd'hui  premier jour de l'automne 2016,

un mélange de tout cela.

Mais  je suis aussi

ce que dans vos yeux vous voyez

en lisant mes mots depuis si longtemps.

Je suis ce que de moi vous imaginez.

Alors c'est vous maintenant

qui savez comme je suis

et je vous dis merci.

 

jamadrou le 22 septembre 2016

 

 

 

 

Commentaires (15)

abécé
Sait-on vraiment qui est l'autre ?
L'important est que le plaisir de la rencontre reste entier !
jamadrou
ABC, le plaisir de la rencontre (virtuelle) entre celui qui écrit et son lecteur?... merci et bon début d'automne ABC
abécé
Et oui, sans plaisir il n'y a plus de partage,
sans partage il n'y a plus de rencontre,
sans rencontre nos échanges s'éteignent
Martine 85
Je te découvre en même temps que ton blog à travers tes différents poèmes "je suis comme je suis". On change avec les années, on est jamais tout à fait la même mais qui est on vraiment c'est difficile à dire ..... J'ai aimé te lire et je reviendrai. J'ai cherché une possibilité de s'inscrire à ta new's letter mais je ne l'ai pas trouvée. Beau jeudi
jamadrou
Merci Martine 85 pour tes mots ici
Aloysia
C'est étonnant comme ça change n'est-ce pas ? Et finalement qu'es-tu ? Ni ceci, ni cela... ou et ceci, et cela... et tout, et rien du tout... Et c'est ça qui est tellement chouette !!
jamadrou
Aloysia, oui ça change mais avec une certaine continuité....;-)
danae
Tu es comme tu es et tu ne vas pas changer pour nous faire plaisir, à nous de t'aprécier telle que tu es et telle que tu es, tu me plais ! C'est encore une chanson !!! Voili voila. Gros bisous
jamadrou
Danaé tu arrives souvent dans mes mots quelques minutes après Aloysia! Vous vous donnez le mot ? Je suis ja-ma-drou 3 petits bouts de rien du tout qui font mon tout!...un point c'est tout. :-))
Aloysia
On ne se donne pas le mot mais on est complices, c'est vrai ! Et foi de toutou, c'est tout !
margimond
Tu es comme tu es, oui, c'est bien ainsi.
jamadrou
Pas le choix Margi!
julie
Je suis Jama avec grande joie, soit-elle en dentelle ou en pyjama, sa poésie est toujours à fleur de soie... :)
Dis... avec le temps passe, tu t'assagis Bonne nuit Jama et bisous.
PS Pas mal occupée ces derniers jours avec un déménagement de mes amis, ça ira mieux demain.
jamadrou
s'assagir Julie est-ce devenir sage? vos amis ont de la chance d'avoir de l'aide pour leur déménagement, courage à tous! bise du soir Julie et merci pour ta gentille visite.
Quichottine
  • 9. Quichottine | 08/02/2019
Je n'aime pas passer par ici sans laisser de message... et pourtant il y a bien longtemps que je ne me suis pas arrêtée sur ces pages...
J'aime le poème de Prévert, je l'ai moi-même recopié dans mon cahier de poèmes...
J'ai découvert avec joie tes versions.
Merci pour tout cela, Jamadrou.
Passe une douce journée. Bisous.

Ajouter un commentaire