Estève

 

Estive


C’était au temps où l’été je montais des troupeaux à l’estive
Ces pâturages d’altitude où je restais vivre une bonne partie de l’été pour offrir aux moutons l’herbe tendre des montagnes.
Oui j’étais bergère et c'est ainsi que je gagnais quelques sous pour payer mes études d'ingénieur agronome.
J’habitais à Grenoble ville polluée coincée dans sa cuvette entourée de montagnes alors aérer mes poumons l’été me faisait le plus grand bien.
Là-haut j’avais tout le temps d’apprendre et comprendre l’enjeu de mon futur métier .
La solitude ne me pesait pas au contraire,  je pouvais à loisir  être dans la contemplation et le remerciement tel un grand ermite.
J’aimais mes nuits sous le beau ciel étoilé ou bien à l’abri dans ma petite cabane de berger le temps de il pleut il pleut bergère ....
Et puis un jour finie la solitude un autre berger est arrivé avec son troupeau de chèvres , il m’a conter fleurette et appris l’amour. 
Croyez-moi si vous voulez il s’appelait Estève et  encore aujourd’hui dans notre pâturage du ciel il est toujours  mon mari.

 

 

 

 

Petite histoire pour la cour de récré de JB

le prénom du mercredi

                                                        

un clic sur le logo

 

 



 

Commentaires (13)

jill bill
Bonjour élève jamadrou, ah de la bergerie à la montagne, et de la ville à la montagne, les uns et l'autre en changement de cadre et d'air... ça va nous faire de bons fromages ! Et puis des petits, aussi... ;-) Estève sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)
jamadrou
Fromage de chèvre, de brebis ou moitié moitié .... Et des petits Grenoblois bien jolis ma foi! Ils n’en n’ont pas fait tout un fromage mais en son fiers crois-moi !!
Jeanne Fadosi
  • 2. Jeanne Fadosi (site web) | 06/02/2019
sourires ... "grands esprits" je reste modeste quant à moi et je suis admirative de celle et celui qui ont fait l'estive. Cela paraît superbe mais en vrai ce doit être rude certains jours ... mais quand on s'élève au dessus d'une région polluée ...
J'ai traversé une fois Grenoble en voiture par jour de grande pollution, c'était impressionnant ! bises
jamadrou
C’est ma ville Jeanne
jazzy57
Une tres belle histoire pour ce prénom du jour . Un amour des grands espaces qui fait place à Cupidon c'est super .
Bonne journée
Bisous
jamadrou
Merci Jazzy
JAK
J'aime bien ton billet sur l'estive...
et la photo je la met en réserve dans ma tête pour encore plus rêver ☺
jamadrou
Merci Jak
colettedc
Superbe participation à relever ce défi, Jamadrou ! Mille et un bravos et bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥
jamadrou
Merci Colette à + dans WordPress
Renée
Une très jolie histoire...
Lenaïg Boudig
  • 7. Lenaïg Boudig (site web) | 10/02/2019
Oh, très belle nouvelle, Jamadrou, merci pour le plaisir de lecture, bisous.
jamadrou
Merci à toi Lenaïg d'être passée dans mes pâturages

Ajouter un commentaire