Le temps de vous dire

 

 

   Temps long temps mort

Temps de réflexion

Souviens-toi du temps

Où marcher vite

Courir après le temps

Te semblait primordial

Retrouver ton temps

Ne pas le laisser partir

Telle peau de chagrin

Mais en faire un vélin

Luxe soyeux joyeux

Un temps feuille de soie

Papier à musique

Papier transparent.

Froisser ce papier

Délicatement

Le déposer au fond de ta poche

De temps en temps le toucher

Pour se souvenir

Qu'un jour il fut journal

Aux traces d'encre de vie

Encre indélébile de ton histoire

Quand croire à l'éternité du temps

Te rassurait

Tu sais maintenant que seul avancer est primordial

Petits sauts de puce

Encore se délester

Ne garder que le papier froissé bons souvenirs

Pour pouvoir encore et encore

Apprendre à aimer

Et léger léger s'avancer.

Le temps de le dire

Le temps de l'écrire

J'ai eu le temps de sourire


Le jour vient de se lever.

 

Papier froisse

 

jamadrou © 4 janvier 19  (éphéméride... extrait) 

 

 

 

Commentaires (13)

jill bill
Il fut un temps avec enfants où je n'ai vu passer le temps, tant à faire pour eux, du matin au soir et passèrent les ans, le temps, l'eau sous les ponts, aujourd'hui que j'ai tout mon temps à moi, d'un soleil à l'autre, c'est comme boire un champagne seul, je préférais le mousseux en bande... ,-) Souvenirs qu'on ne peut froisser et jeter au panier.... ,-)
jamadrou
Jill, "tout ton temps" m'a donné le plaisir de lire ce matin ce commentaire émouvant et beau comme des bulles de mots venu de ton coeur dans un partage poétique, merci
Josette
Ce temps bien long quand il n'est pas compté prend sa revanche avec les années...maintenant à cause des rêves et à leur futilité je le laisse filer !
Il y aura toujours une nouvelle aurore pour te faire sourire Jama
jamadrou
laisser filer le temps sans le surveiller c'est risquer de le laisser s'embrouiller , de faire des noeuds ou même de perdre son fil! alors, oui laissons le filer mais gardons un oeil sur lui. Ce matin Josette, l'aurore était magnifique et cette nuit le ciel était tout étoilé...
kastor
  • 3. kastor | 04/01/2019
le temps de vous dire que j'aime ces petites poésies qui jouent à saute moutons avec les mots le barrage que j'avais fait sur notre rivière a été détruit par une crue soudaine, toute ma famille a été emportée.
jamadrou
oh, kastor une bien triste nouvelle. Pendant que bien installée dans mon confort je prends le temps d'une douce mélancolie avec les mots il se passe, tout près de chez moi et de par le monde, d'horribles catastrophes. que puis-je faire kastor avec cette, ces bien tristes nouvelles?
Marie Minoza
  • 4. Marie Minoza (site web) | 04/01/2019
Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut notre

Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut notre

Le temps passé
Celui qui va naître
Le temps d'aimer
Et de disparaître
Le temps des pleurs
Le temps de la chance
Le temps qui meurt
Le temps des vacances

[Refrain]
Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut notre

Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut notre

Le temps glorieux
Le temps d'avant-guerre
Le temps des jeux
Le temps des affaires

Le temps joyeux
Le temps des mensonges
Le temps frileux
Et le temps des songes

[Refrain]
Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut notre

Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut notre

Le temps des crues
Le temps des folies
Le temps perdu
Le temps de la vie

Le temps qui vient
Jamais ne s’arrête
Et je sais bien
Que la vie est faite

Du temps des uns
Et du temps des autres
Le tien, le mien
Peut devenir notre

Du temps des uns
Et du temps des autres
Le tien, le mien
Peut devenir notre
Le temps
Charles Aznavour
jamadrou
Maintenant là où il est Charles, le temps a grande importance: il est éternité
Balaline
  • 5. Balaline | 04/01/2019
On ne peut retenir le sable, ni les nuages, ni le parfum des fleurs, ni les sentiments usés
on peut juste ouvrir les yeux sur les dernières beautés du monde, respirer ses senteurs et apprécier les joies offertes
puis se dire qu'il nous reste quelques rêves à accomplir, que ce chemin là est encore à venir !
jamadrou
Oui Balaline un jour on s’en ira sans avoir tout vu sans avoir tout dit Il y a tant de merveilles au détour du chemin
jamadrou
  • 6. jamadrou | 04/01/2019
pour vous Kastor qui, sur votre rivière, avez eu une grosse crue qui a tout emporté !!

un clic ici
colettedc
Un sourire qui annonce un beau jour !!!
jamadrou
Oui Colette un bon jour.

Ajouter un commentaire