Les Poulpikan’, des tableaux, une histoire, un livre.

 

Mes pérégrinations à la rencontre des couleurs m'ont permis de côtoyer des petits êtres adorables et colorés.

Il fallait que je raconte leur histoire

Voilà c'est fait!

Comme un avant goût de petite gourmandise d'enfant voici la couverture du livre à mettre dans votre poche

 

 

 

Livre

 

 

 

 

 

 

et maintenant 

pour le feuilleter et le lire dans son intégralité,

ou pour vous le procurer , un clic ici

puis cliquer sur "Aperçu"  et faites tourner les pages avec votre souris...

bonne lecture

 

 

 

 

Commentaires (12)

jill bill
Tu me diras comme l'obtenir... ;-) via toi ou l'éditeur, mais une dédicace me plairait....
jamadrou
alors tu l'auras.
Marie Minoza
  • 2. Marie Minoza (site web) | 02/03/2019
Ils vont faire en couleurs et en mots le tour de la terre!
jamadrou
oui oui Marie
Josette
Tout comme Jill... j'ai envie de pousser cette porte bleue !
jamadrou
et tu as bien raison Josette, la porte n'est pas fermée à clef
jill bill
Tu me dis comment je fais... via l'éditeur ou via toi jamadrou, si dédicace, et je verse alors la somme sur "ton" compte... à me donner, merci... JB
jamadrou
Merci Jill pour ton intérêt pour ces petits lutins en message privé tu auras les renseignements... as-tu pu lire le livre en entier? si oui combien as-tu trouvé de coquilles ou fautes d'orthographe? A+
BOUQUIN martine
  • 5. BOUQUIN martine | 05/03/2019
Envie de me replonger dans ton imaginaire..Il y a si longtemps..
LES POULPIKAN.....pourront ils me réveiller????
Dis moi comment me procurer la clé des coffres à histoires colorées via jamadrou....
La voix des fées me manque
amities
martine
jamadrou
La clé Martine n’est pas loin peut-être dans ta poche? Heureuse de te relire par ici. On s’appelle?
martine Bouquin
  • 6. martine Bouquin | 06/03/2019
Ils sont trop ...Chou, tes poulpikan'.....ils me font penser à deux petits lutins qui apparaissent de plus en plus souvent à la maison...
Grâce à eux la vie devient Bleue...
Quelle joie de les rencontrer....
A bientôt de les lire.
Prenez vos parapluies les Poupikan', les giboulées de mars sont arrivées.

mam
jamadrou
Merci mamgoz Les Poulpikan’ se faufilent entre les gouttes et ne craignent ni le vent ni le froid ni les giboulées , leur petite taille les met à l’abri de tant de choses! ’

Ajouter un commentaire