Déraciné!

Arbre deracine

 

 

Et j'entends, et j'entends l'insoutenable

des mots tant de mots

des cris tant de cris.

des bruits tant de bruits.

Acouphènes? ce n'est qu'acouphènes?*

*Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu’une personne entend sans que ceux-ci existent réellement. 

Dans ma tête, dans mon coeur, dans mon esprit

les mots ne seraient-ils que parasites?

 

jamadrou © 18 avril 2016    (A fleur de peau)

 

 

Et vous en regardant ces images qu'entendez-vous?

 

 

 

 

Commentaires (21)

jill bill
Ce que j'entends... le silence d'un arbre qui ne fera plus bruisser son feuillage dans le vent... un vent qui a eu raison de lui peut-être...
danae
Un jour le vent a soufflé si fort qu'il a déraciné tous les arbres qui entouraient le stade en face de chez moi. C'était un spectacle qui déchirait le coeur et il reste en ma mémoire leur si grande beauté, eux qui avaient poussé pendant tant d'années auparavant. Oui j'entends encore leurs cris !
Un joli lundi pour une promenade Jama ?
martine Bouquin
  • 3. martine Bouquin | 18/04/2016
Le cri !!!!
Derrière nos oreilles qui se bouchent...
et le silence. Ce silence qui nous enveloppe et qui ne nous apaise aucunement....

Mais en tombant, des graines se sont elles enfouies dans le sol ? Pour pouvoir renaitre ?
Je n'aime pas la mise à mort des arbres....

Il y a du vide ici, aprés 15 jours de vacances scolaire...Et le silence se fait souvenirs...mais tout est VIE.
Alors sans espoir que devenons nous????
Bonne semaine et mil bises
julie
... des ailes ! :)
C'est drôle que tu parles de ça... Avant hier et pour la première fois de ma vie, en me promènent dans un pré d'herbe haute juste après un orage, j'ai attendu le "bruit" de mes bottes en caoutchouc, celui de la sacoche avec l'appareil photo et tout autre bruit du au frottement. Ca résonnait fort dans ma tête tout en diminuant jusqu'a disparaitre. Les autres sons environnants étaient inchangés, sauf ceux qui venaient de moi... un truc bizarre, difficile de le décrire, mais j'ai vraiment paniqué... :D
Suis-je en train de devenir schizophrène docteur ? :)
C'est vrai que tu as des acouphènes ? Un truc terrible à vivre... j'ai appris avant hier, suite à ce qu'il m'est arrivé.
Bonne journée Jama. Bisous.
kastor
  • 5. kastor | 18/04/2016
L'arbre...ses ramures illuminaient votre vie, votre nuit, ses racines gardent précieusement le mystère de la vie, l'arbre est encore habité c'est certain.
Alors celui qui entend le bruissement de cette vie en cri en douleur ou en joie furtive, l'est tout autant...habité.
Aloysia
Combien d'arbres ainsi déracinés j'ai vus lors de mes promenades en forêt ! Mais n'étaient-ils pas justement bien vieux ? N'ont-ils pas soudain senti la tête leur tourner, et ne se sont-ils pas doucement couchés sur le voisin ? Car bien souvent, oh ! si souvent ! je les retrouve dans les bras d'un copain qui ploie sous le poids, mais qui tient, stoïquement, généreusement... Alors les arbres s'embrassent et n'est-ce pas merveilleux ? Parfois, oui, ils sont totalement étendus à terre, leurs racines écartelées comme des orteils... Ils dorment. Ils dorment du sommeil du juste. Ils l'ont bien mérité ! Bisous doux.
margimond
J'entends juste le bruit du vent... qui amène tes mots jusqu'ici.
Belle journée à toi
Balaline
  • 8. Balaline | 18/04/2016
J'ai entendu leurs cris lors de la dernière tempête et j'ai eu peur,peur que la vie s'arrête tout à coup, peur de ce vide immense de silence qui a surgi après coup.
Dans la forêt de pins plus de bruit,plus de chants d'oiseaux,juste un immense cimetière et tant de vies à reconstruire !
Alors leurs mots de désespoir, leurs racines profondes, leurs bras de géants malmenés ont-ils percé le secret de la vie,l'histoire de cette graine ailée emportée dans la bourrasque ?
jamadrou
Balaline, de par le monde, les tempêtes, anéantissent et déracinent tant de vivants
JC
J'entends un "au secours" prolongé auquel personne ne prête attention ! Il me fait penser à tous ces réfugiés déracinés qui ne demandent qu'à vivre. Belle journée à toi. Bises amicales. Joëlle
jamadrou
Oui Joêlle.
Pascal
Encore un déraciné
voulant changer de terre
pour une vie meilleur
jamadrou
Oui Pascal, encore un déraciné
julie
Suis trop triste :) tu m'as pas dit un mot pour me rassurer de mes bruits dans la tête... :(
Bonne nuit Jamadrou. :)
jamadrou
Julie, je voulais laisser les mots de chacun entourer ces souches de leur présence, tous vos mots sont forts et beaux.

Julie ton commentaire commençait par le mot: "des ailes" la réponse au"phénomène" que tu as vécu se trouve peut-être là, bruits et mots se sont tous envolés?
Parler de ce qu'on ressent , l'écrire aide à évacuer nos angoisses, à les faire s'envoler.
Bisou Julie à demain, passe une bonne nuit
Jeanne Fadosi
  • 16. Jeanne Fadosi (site web) | 19/04/2016
j'entends les pas sourds des foules des déracinés
j'entends le silence des grands yeux tristes de leurs enfants
j'entends leur âme grise pleurant leur arbre
jamadrou
des bribes de mots et de plaintes que j'ai moi aussi entendues...merci Jeanne
cat' des montagnes
  • 18. cat' des montagnes | 21/04/2016
Avant d'entendre, j'ai vu ! J'ai vu la nouvelle demeure du petit monde des korrigans, et je les ai entendus jouer et rire ...
Belle journée à tous !
jamadrou
Cat' alors ton cœur est en Bretagne; les korrigans se manifestent dans les yeux de ceux qui sont joyeux et qui aiment la terre d'ici.
Bisou à toi, à bien vite ici ou là-bas.
photodilettante
  • 20. photodilettante | 22/04/2016
j'aime beaucoup le tourment en dégradé de gris de la photo.
jamadrou
Ton regard me fait voir ma photo différemment , merci Telos

Ajouter un commentaire