3 A la gare

Herbe seule gare

 

Triste

A l'abri contre une marche

Ce matin je l'ai vue

Seule,  à la gare.

Elle attendait.

Les trains elle ne peut pas les prendre

elle les entend.

"Dis, petite

Attends

Entends

Pousse

et meurs..."

 

 

 

 

Commentaires (20)

Aloysia
Oh ! Que c'est joli !! Mais inutile de projeter nos pensées dans cette fleur, qui n'a peut-être pas les mêmes ? N'est-elle pas heureuse de réussir à pousser là ? Poum ! Elle est tombée ! Oh !
Je voulais te dire que j'ai lu le poème de Maurice Carême que tu as posté chez Hélène et qu'il m'a ravie... Merci, vraiment ce poète est merveilleux.
jamadrou
Aloysia Un poème qui a refait surface et que j'ai modifié pour l'adapter au tableau d'Hélène Quant à la petite herbe elle m'a interpelée ce matin de bonne heure alors j'ai laissé gambader mes propres rêveries. Et je trouve ma photo très belle
martine Bouquin
  • 2. martine Bouquin | 03/02/2016
Petite sdf que l'on ne voit plus.
Indifférence des passants,pressés ,tournés vers eux-même..
Tous, non!!!!
Puisque Toi tu as su la remarquer... De ce regard, petite touffe va se remplir d'espoir.. Je suis sûre qu'à ton retour elle sera encore là à t'attendre.
A moins qu'un jet d'expulsion ne vienne la déloger...
Mais elle sera heureuse,de partir ,en sachant qu'un regard s'est arrêté sur elle.

Journée ensoleillée ici, la sève monte, monte, monte....ENFIN!!
gros bisou
mam
jamadrou
Martine la petite herbe incongrue et fragile ainsi que moi te souhaitons un bon et doux mercredi. (Psitt.....L'a grippe s'est-elle enfuie?)
jamadrou
  • 3. jamadrou | 03/02/2016
Pour AloysiaImage

"Observer passer ses pensées comme des paysages depuis un train: on les contemple mais on ne s'y attache pas car on sait que d'autres vont les remplacer" Petit Bambou
danae
En te lisant j'ai cru que tu évoquais une petite mendiante qui dans le froid perdait sa vie tandis que trains et passants passaient indifférents ! Ce n'était qu'une fleur mais à tes yeux aussi importante qu'un être humain ... Tu as le coeur trop tendre Jama !
jamadrou
Même pas une fleur Danaé de la "mauvaise" herbe...et un papier froissé
Josette
la plante comme le phénix renaît où elle pousse, elle éclaire sur le quai les coeurs qui se séparent
jamadrou
Josette, Même mauvaise herbe oui tu as raison elle éclaire
Pascal
Elle finit par en avoir mare
de toujours regarder la course des trains
dans un bruit infernal
d'être toujours enrhumée
par les courant d'air des trains qui passent
de se faire marcher dessus sans arrêt
par des voyageurs toujours plus pressé qui ne la regardaient jamais

Alors un printemps elle décida de pousser
dans un coin bien "trainquille"*
entre deux pierres silencieuses
bien au chaud sous les caresses d'un tendre rayon de soleil
et là elle pouvait jouer à la star
sous l’œil d'une photographe qui l'avait remarqué ;-)

Amitié Jamadrou

*Trainquille : à l’abri des trains
jamadrou
Pascal nous avons de la chance de pouvoir jouer avec si peu de choses Merci
jill bill
  • 7. jill bill | 04/02/2016
Il en est des plantes comme des gens, il leur en faut peu pour survivre même dans un environnement ingrat... volonté de fer ! ;-)
jamadrou
Jill , volonté de fer ou résignation,?
Aloysia
Oui, tu as raison, je trouve moi aussi ta photo très belle. Mais je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'un papier froissé... Bises !
luciole 83
Les pas foulent les marches
marchent, marchent,
frôlent Petite Touffe
dans la gare, égarée,
transparente, sans parents,
seule, sur le sol
en béton les piétons
aveugles s'affolent
piétinent sa vie
qui s'écoule coule
pense pleure...
Kleenex qu'on jette
s'y accroche, proche,
ouvre une brèche,
la sèche, l'écoute et souffre
la toise, l'apprivoise...
La belle se relève, s'élève
s'arrache du sol et vole
file ... il la suit , épris
et puis plus rien : elle est loin...

Bisous Jamadrou et merci pour ce poème plein de tendresse
jamadrou
Luciole, ma photo t'a inspiré de si beaux " rebondissements" de mots! Tu as joué avec petite touffe comme une enfant avec un rayon de soleil Douce soirée
Quichottine
  • 10. Quichottine | 08/02/2016
Elle ne peut pas prendre le train, mais je suis sûre que, comme d'autres, elle peut rêver à ces voyages qu'elle ne fera pas.
Magnifique page, Jamadrou.
Merci pour l'image et les mots.
jamadrou
Quichottine Bisou du quai de la gare où tu me regardes partir dans mes "des lire"... Merci
Sabine
Lorsqu'elle ferme les yeux, elle se sent bercée par les pas, le roulis des trains, les voix ...Et parfois même, un oiseau vient se poser à ses côtés !
Alors, elle lui raconte ses rêves bondés d'histoires humaines et de pays merveilleux ....

Triste ? C'est peut-être simplement nous qui le croyons ....?

Mais ma barbouilleuse au grand coeur ne pouvait qu'en être inspirée et lui créer ces mots complètement adorables !

Tout cela est magnifique, et cette photo ressemble à s'y méprendre à une peinture ....Ce jaune en fond est féerique !

Châle-heureuse-aimant : sabine
jamadrou
Merci Sabine Et cette petite herbe pousse devant une vieille contre marche barbouillée de jaune... Amitié douce Sabine

Ajouter un commentaire