Hier

 

 

Albatros

A Saint Malo, sculpture magnifique d'un albatros, devant La tour Solidor (Musée des longs cours Cap Hornier)

 

Et dessous,une autre photo d'albatros.

Au troisième étage du musée cet Albatros naturalisé et capturé en 1967 au Cap  Horn..3 mètres d'envergure...

 

Albatros2

 

 

L'albatros C. Baudelaire

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées 
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

 

 

 

Albatros3

lui, (goéland?)  il est dans ma montée d'escalier et je l'aime...

 

 

 

 

 

 

Commentaires (8)

Aloysia
Tu n'as pas perdu ton temps, dans ce "beau port de mer "!! Tu nous rapportes de bien belles images, et surtout un poème que j'affectionne particulièrement... Pauvre poète qui se prend les pieds comme une petite Sirène qui voudrait marcher ! Bises affectueuses.
danae
Bonjour Jama,
en lisant la poésie je me suis dit, c'est toi Jama qui l'a écrite, c'est beau, j'avoue avoir été un peu épatée, et puis après j'ai vu l'auteur !!! J'espère que tu as passé une bonne journée hier. Bises et joyeux printemps
Josette
cette sculpture identifie l'hélice à l'albatros... comment ne pas penser à Baudelaire rencontre entre ce prince des nuées et le prince des poètes !
Je te souhaite un beau dimanche des Rameaux en ce premier jour de printemps
jill bill
J'ai fait quelques musées dans ma jeune vie avec la classe et je n'ai rien oublié... car côté culture sans voiture, milieu ouvrier on ne sortait pas comme maintenant ! Ah l'albatros si maladroit au décollage et à l'atterrissage si j'ai bonne mémoire... ;-) Bon dimanche, bises
petite fleur bleue
  • 5. petite fleur bleue | 20/03/2016
Que c'est beau!
jamadrou
Merci petite fleur bleue, je sais que tu es tout près en train de m'accompagner.
Fabrice Parisy
  • 6. Fabrice Parisy (site web) | 21/03/2016
Bonjour jamadrou,

Ah...Ce poème de Baudelaire ! Il me rappelle deux choses précises :
- ma prof de français, en première, décédée en cours d'année d'un cancer (elle n'avait que 29 ans). Ce poème, elle devait l'adorer parce que je me souviens de la manière très emportée d'en parler (elle ne parlait pas des autres poèmes qu'on avait étudiés, en vue du bac, avec le même enthousiasme.
- quand j'étais ado, c'était l'un des premiers textes que j'avais mis en musique, je l'avais découvert dans un recueil de poésie qu'avait acheté ma mère.

Mais en dehors de mes souvenirs, ce poème est tout juste magnifique. Le dernier quatrain est tellement significatif à mes yeux...

Sinon, merci pour ces illustrations photographiques. On ne dirait pas comme ça, que cet oiseau est si grand (3 mètres d'envergure !!!), j'imagine qu'il faut voir en vrai pour s'en rendre compte.

Beau lundi à toi, belle semaine.

FP
jamadrou
Merci Fabrice d'avoir déposé ici des petits bouts de ta vie avec tes souvenirs Tu mets en musique des , tes...poésies Peut-on les écoute? Est-ce ton métier? Toi aussi bon démarrage de cette première semaine de printemps Bise

Ajouter un commentaire