Mon pic épeiche

Pic epeiche

un clic sur la photo ou bien ici

 

Je regarde mon Pic épeiche en bois et je me dis:

"Pauvre de lui,

il voit voler ses congénères,

il entend leurs chants mélodieux

et lui, il est condamné à rester derrière la fenêtre fermée.

Il n'a jamais picassé, jamais pleupleuté

il attend le baiser d'un prince charmant

qui tout en affection  fera revivre son bois dormant."

 

  jamadrou © 15 mars 16 (Pour mes petits)

 

 

Commentaires (17)

jill bill
Oh oui le pauvre, mais tel oiseau chez soi ne mange pas de pain... ;-) fidèle aussi, il ne laisse pas de bois sa jamadrou... ;-)
jamadrou
non Jill c'est certain il ne me laisse pas de bois (offert par une amie que j'aime bien...)
(tu as toujours le mot qui répond en souriant à mes propos merci Jill)
Balaline
  • 3. Balaline | 15/03/2016
Si j'étais la fleur du pommier
je me ferais coquette au réveil
offerte au premier soleil
lustrant mes ailes de soie
Je serais princesse d'un jour
née pour donner et être aimée
dans le silence d'un jour d'amour
jamadrou
Balaline ton commentaire poésie a peut-être été poussé par un vent printanier sous le pic épeiche alors qu'il devait se poser sous "si j'étais une fleur" ?
merci Balaline et belle journée
Pascal
Il se pose
sur son pic et pêche
En silence il apprécie la vie
je crois qu'il est si bien chez toi
qu'il n'a plus envie de voler
ou alors juste dans tes pensées ;-)
jamadrou
Il ne pourra pas nous le dire Pascal.
Aloysia
Comment "pleupleuté" ? C'est surtout pêché qu'il n'a jamais fait je suppose ? Mais c'est moi qui confonds bêtement "pic épeiche" avec "martin pêcheur"... Et s'il y avait des Piques et des Pêches ? (à manger... mais quelles piques alors ? ) Et quand je pense au "pic épeichette" alors là je rigole... Serait-ce un "pic à fléchettes" ??
jamadrou
Ah! Aloysia quand les mots nous jouent des tours on s'amuse comme des fous!
Josette
ton pic épeiche ne craint pas le chat Jamdrou il restera près de toi pic et pic et colégram...
jamadrou
Il guette gentiment le visiteur, il t'attend Josette
Josette
nos pas vont plus souvent en Moselle Tu t'en doutes bien Jamadrou... La Bretagne se fait rare et les "filles" de Pornichet nous le reproche parfois, ce sont elles qui viendront chercher les oeufs dans le jardin encore cette année !
Fabrice Parisy
  • 12. Fabrice Parisy (site web) | 18/03/2016
Bonjour jamadrou... Le titre m'a irrésistiblement attiré, n'étant pas très au fait des choses de la nature, encore moins au courant de ce qu'est un...pic épeiche. Alors, déjà, merci, j'ai appris mon premier mot nouveau de la journée.
Ensuite, je trouve que c'est très joliment dit, très habile ce parallèle avec la belle au bois dormant et son sommeil à lui, qui reste...de bois !
Le pauvre, c'est sûr qu'il doit se sentir quelque peu...encagé. Mais je vois qu'il est perché devant ce qui ressemble à une baie vitrée, c'est déjà pas mal de pouvoir contempler plein de choses, ce qu'il se passe autour de la maison (même si c'est un peu frustrant hahaha).
Allez, je ne t'embête pas davantage avec mes élucubrations du vendredi, je te souhaite une excellente journée. Bises.
FP
jamadrou
Fabrice mon souhait serait que le jour où tu rencontreras ou bien où tu entendras un pic épeiche, tu penses à moi.
Bise et bon week-end.
Carole
J'en ai un vrai dans mon jardin. Et j'ai toujours aussi l'impression bizarre qu'il frappe à des portes qui ne s'ouvre pas. Mélancoliques, les pics ?
jamadrou
Bonjour Carole, l'as-tu vu en action ?
chez moi il y a un pic vert qui vient souvent tambouriner contre un cerisier
étranges oiseaux qui ne peuvent pas chanter. Alors oui Carole le pic épeiche est mélancolique et éprouve un chagrin subit quand vient le printemps. Il se sent soudain, lui aussi l'envie de fonder une famille et c'est bien normal mais il ne sait pas, il ne peut pas, chanter, ou tellement mal qu'il en pleure de tristesse. (il n'a pas de syrinx, cet organe au fond de la trachée de presque tous les oiseaux et qui leur permet d'émettre des vocalises)
Pas très grave?
Mais si! Tu sais Carole que le chant a une très grande importance chez les oiseaux car c'est pratiquement le seul moyen d'attirer chez soi la femelle de ses rêves, de marquer son territoire et d'impressionner les intrus. Alors lui il va redoubler de tambourinage et il va creuser le plus beau des nids du voisinage! Et c'est ainsi qu'il trouvera sa dulcinée pour des mois de doux partage.
Pascal
Il n'était peut être pas doué pour le chant
alors il a préféré le tambourin :-)
jamadrou
oui Pascal, c'est cela (voir ma réponse à Carole)
Bisou

Ajouter un commentaire