Vivre ensemble

 

Dans la pluie et dans le froid

ils ont l'air de s'aimer

Lequel met en valeur l'autre?

 

Unnamed gingko

JD le 10 nov 14h

 

 

Commentaires (16)

julie
Ni l'un ni l'autre, ils se complètent :)
Un p'it coucou rapide accompagné d'un gros bisou... suis juste de retour :)
Bonne soirée Jama et à plus tard.
jamadrou
Je suis là Julie, je t'attends.
julie
Rentre, tu vas avoir froid... le temps que je fasse une grosse sieste :)
Suis crevée, je dors mal ailleurs, surtout les premières nuits :)
PS Nous avons gardé le petit fils chez lui (afin qu'il puisse aller à l'école) de lundi à aujourd'hui mais aussi la semaine prochaine, pendant que sa maman est en formation :)
A plus tard Jama.
jamadrou
A+ Julie, bonne sieste.
jill bill
Le persistant donne un fond de toile au caduque... il met en valeur son or automnale... la nature est artiste peintre, bon soi jama...
jamadrou
Merci pour ton regard Jill et bonne soirée à toi aussi
Aloysia
Magnifique prise de vue démontrant qu'ici-bas chaque chose a besoin de son contraire pour être ce qu'elle est. Sans les ténèbres il n'y aurait pas de lumière, et sans la laideur il n'y aurait pas de beauté. Ensuite, selon le bon plaisir de l'observateur ce qui s'appelait beauté pourra s'appeler laideur, et vice versa...
jamadrou
Merci Aloysia pour ce com. éclairé
JC
Chacun a besoin de l'autre pour grandir et vivre ! Je me demande malgré tout si, trop près l'un de l'autre, ce ne serait pas un combat pour la vie ! Voilà pourquoi il ne faut pas étouffer l'autre, mais se tenir à une juste distance...respect oblige ! Douce journée à toi. Bises amicales.Joëlle
jamadrou
Oui Joëlle tu as raison L'histoire de ces deux arbres: le gingko a été planté trop près du sapin et c'est certain a eu du mal à faire sa place, à grandir et à s'étoffer. Le dilemme? abattre le sapin pour donner de l'espace au gingko? non, ce sapin fut le premier sapin de Noël de la maisonnée, acheté en pot et replanté sur ce terrain en compagnie d'enfants si joyeux. Alors les deux arbres sont là et depuis longtemps ils racontent à tous de belles histoires. Le sapin est un vieux bonhomme maintenant et le gingko arrive gentiment dans son adolescence: il a su pousser à côté du patriarche qui a su ne pas trop lui faire de l'ombre, qui a su se faire vert sombre et discret , bien intégré au paysage, pour que l'éclat lumineux du plus jeune soit apprécié de tous. Les arbres sont des hommes heureux. Bisou Joëlle et beau 11 novembre dans le souvenir "de vieux arbres" qui nous ont donné leur vie pour que nous poussions libres.
jamadrou
  • 6. jamadrou | 11/11/2016
Regarde Joëlle, ce matin je les ai vus se tendre les bras, s'embrasser!

Image

Image
Marie Minoza
  • 7. Marie Minoza (site web) | 11/11/2016
C'est ensemble que l'on peut vivre et grandir!
Pascal
Que serait ginko sans son écrin sapin ?
Que serait l'écrin sapin sans son ginko ?
Pourquoi l'un sans l'autre ?
Alors que la vie est si belle à deux
jamadrou
Oui tu as raison Pascal, pourquoi?
danae
  • 9. danae | 11/11/2016
Bonsoir Jama
Impossible de separer ces deux arbres ils ont grandi ensemble et leur beaute ressort par le contraste de leurs couleurs bises
jamadrou
Bise du soir Danaé, les arbres te saluent.

Ajouter un commentaire